quelque\ chose

chose [ ʃoz ] n. f. et m.
XIIe ; cosa 842; du lat. causa qui a pris le sens de chose en lat. jurid., après avoir éliminé res
ITerme le plus général par lequel on désigne tout ce qui existe et qui est concevable comme un objet unique (concret, abstrait, réel, imaginaire). 2. être, événement , objet. La chose que je redoute le plus, c'est... 1. ça, 2. ce, ceci, cela. Imaginer une chose. Chaque chose en son temps, à sa place. Ce n'est pas chose aisée, chose facile. Loc. Toutes choses égales d'ailleurs. C'est la moindre des choses. Avant toute chose : premièrement. De deux choses l'une : il existe deux possibilités (l'une excluant l'autre). ⇒ 1. alternative. PROV. Chose promise, chose due. Spécialt
1Les choses : le réel. ⇒ 2. fait, phénomène, réalité. Il faut bien voir les choses. Loc. Regarder les choses en face. Appeler les choses par leur nom. Aller au fond des choses. Faire la part des choses. Spécialt (opposé à idée, mot) Le nom et la chose. Loc. prov. Le nom ne fait rien à la chose. Philos. La chose en soi : l'être en tant qu'il existe indépendamment des conditions et des circonstances, par opposition à phénomène. noumène, substance.
2Réalité matérielle non vivante. objet. Les actes, les événements et les choses. Les êtres (vivants) et les choses.
Cour. Objet concret indéterminé. fam. bidule, machin, 1. truc. Offrir quelques petites choses. babiole, bagatelle. Que de bonnes choses à manger !
Dr. Objet matériel susceptible d'appropriation. 2. bien, 2. capital, patrimoine, propriété, richesse. Les personnes et les choses. L'esclave était considéré comme une chose. Fig. Être la chose de qqn ( dépendance) . Il n'osait plus « la frapper, la pétrir comme sa chose mauvaise et rétive, mais sa chose à lui » (France).
3(Surtout plur.) Ce qui a lieu, ce qui se fait, ce qui existe. affaire, circonstance, condition, événement, 2. fait. Vx Leçons de choses. Les choses humaines, de ce monde, d'ici-bas. C'est chose commune. banalité. Le cours naturel des choses. C'est dans l'ordre des choses. Par la force des choses. Il a fait de grandes choses. 1. acte, 1. action. Il sait un tas de choses. « Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites » (Renard). Dans cet état de choses. conjoncture. En mettant les choses au mieux, au pire : en considérant l'hypothèse la plus favorable, la plus défavorable. Prendre les choses comme elles viennent : accepter les événements tels quels. Voilà où en sont les choses. Ce sont des choses qui arrivent. Il se passe des choses bizarres. Faire bien les choses : travailler consciencieusement, et par ext. traiter ses invités avec largesse. Ne pas faire les choses à moitié. Le hasard fait bien les choses.
4La chose : ce dont il s'agit. Je vais vous expliquer la chose. Comment a-t-il pris la chose ? C'est chose faite. Loc. prov. Chose dite, chose faite. Au plur. Mettre les choses au point, au clair. (Euphém.) Être porté sur la chose (sexuelle). 1. ça.
5(Avec dire, répéter, etc.) Paroles, discours. Il lui a dit des choses désobligeantes. Je vais vous dire une chose. J'ai plusieurs choses à vous dire ( 1. point) . Parlons de choses sérieuses. Dites-lui bien des choses de ma part : faites-lui mes amitiés. Pop. Bien des choses à votre femme. Il lui répète cent fois la même chose. Parler de choses et d'autres : bavarder sur divers sujets de peu d'importance (cf. De tout et de rien). « Il y a des choses que l'on peut dire aux autres; et d'autres qu'on ne peut dire qu'à soi-même » (Valéry). Ce n'est pas une chose à dire.
6(Désignant l'objet du discours ou du jugement) C'est une chose incroyable, extraordinaire. C'est une excellente chose. Voilà une bonne chose de faite. Ce qu'on isole pour le considérer, pour en juger. Il y a de belles choses (des beautés), des choses intéressantes dans ce livre.
7Dr. LA CHOSE JUGÉE : la décision du juge. ⇒ cause. L'autorité de la chose jugée.
8(1372; lat. res publica république ) LA CHOSE PUBLIQUE : ensemble des questions relatives aux intérêts généraux d'un pays, d'une collectivité régionale ou locale.
IILoc.
1AUTRE CHOSE(entraîne le masc.). Je cherche autre chose d'aussi beau. C'est autre chose, tout autre chose. différent. C'était bien autre chose que ce qu'il avait prévu. Parler d'autre chose. Penser à autre chose. Avoir autre chose à faire. Ce n'est pas autre chose que : c'est. Son silence n'est pas autre chose qu'une approbation. Fam. Voilà autre chose ! Littér. Autre chose de dire ceci, autre chose de le faire. LA MÊME CHOSE. même.
2Loc. indéf. masc. QUELQUE CHOSE. « C'est quelque chose que j'ai détesté jadis » (Montherlant). Posséder quelque chose. Manquer de quelque chose. Chercher quelque chose. Voulez-vous prendre quelque chose ? un peu de nourriture, une boisson. Avez-vous quelque chose à faire ? à dire ? Faites, dites quelque chose (cf. N'importe quoi). Quelque chose de beau, d'ennuyeux. Quelque chose me dit que : j'ai l'intuition que. — C'est déjà quelque chose : c'est mieux que rien. — C'est quelque chose tout de même ! c'est un peu fort. — Il est pour quelque chose dans cette affaire : il y a pris part, il y contribue. — Il lui est arrivé quelque chose, un accident, un ennui. Il a quelque chose, mais ne veut pas en parler. difficulté, embarras, ennui. Cela m'a fait quelque chose : cela m'a bouleversé, ému. « Quand on voit des types comme ça mourir, ça fait vraiment quelque chose » (Proust). Il y a quelque chose là-dessous, entre eux, un mystère, du louche. Il y a quelque chose comme une semaine : il y a environ une semaine. — Se croire quelque chose : se prendre pour qqn d'important. ⇒ quelqu'un. Subst. Fam. Offrez-lui un petit quelque chose.
3Grand-chose (voir ce mot).
4PEU DE CHOSE. peu (I, 4o).
III N. m. ou appos. Ce qu'on ne peut ou ne veut pas nommer. fam. bidule, machin, 1. truc. Donnez-moi ce chose. Un chose pour ouvrir les bouteilles.
S'emploie pour désigner une personne dont on ignore ou dont on a oublié le nom. Madame, monsieur Chose. « Le Petit Chose », d'Alphonse Daudet.
Adj. Fam. Se sentir tout chose : éprouver un malaise difficile à analyser. ⇒ décontenancé, souffrant, triste.
⊗ CONTR. Rien.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • quelque chose — ● quelque chose pronom indéfini masculin Désigne un nom de chose ou groupe nominal indéterminé : Dis quelque chose. Vous prendrez bien quelque chose ? Indique un événement, une situation, une relation, etc., dont on n ose pas dire ou dont on… …   Encyclopédie Universelle

  • quelque chose — [kel kə shōz′] n. 〚Fr, something〛 a trifle * * * …   Universalium

  • quelque chose — [kel kə shōz′] n. [Fr, something] a trifle …   English World dictionary

  • quelque chose — /kel kə shōzˈ/ (French) noun 1. Something unspecified 2. An unimportant thing …   Useful english dictionary

  • quelque-chose — |kelkəˈshōz noun ( s) Etymology: French quelque chose, literally, something, anything : kickshaw * * * /kel keuh shohz / n. kickshaw. [ < F: something] * * * quelque chose see kick …   Useful english dictionary

  • quelque-chose — quel·que chose …   English syllables

  • quelque-chose — /kel keuh shohz / n. kickshaw. [ < F: something] * * * …   Universalium

  • quelque chose —  (Fr.) Something, a trifle …   Bryson’s dictionary for writers and editors

  • Quelque chose dans mon cœur — Quelque chose dans mon coeur Single par Elsa extrait de l’album Elsa Face A Quelque chose dans mon coeur Face B Quelque chose dans mon coeur (Instrumental) Sortie Décembre 1987 Durée …   Wikipédia en Français

  • Quelque chose noir — Auteur Jacques Roubaud Genre Recueil de poèmes Pays d origine  France Éditeur Éditions Gallimard …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.